El cosmonauta : un projet ambitieux, qui rappellent les difficultés d’entreprendre et innover dans le cinéma (2).

El cosmonauta est le premier film financé par le crowdfunding et diffusé librement sur internet.

Cette stratégie réfléchie et ambitieuse, ce sont de jeunes espagnols qui l’ont eu, Nicolás Alcalá, Carola Rodríguez et Bruno Teixidor, en décidant de voir internet comme un atout et les internautes comme des alliés et non des voleurs.

La volonté de faire évoluer le modèle classique de financement et de diffusion d’un film

L’industrie cinématographique est confrontée à un bouleversement, à une totale remise en question de la manière de consommer et de diffuser ses produits et ses films. prise de panique, elle a longtemps cherché à se défendre et à criminaliser les internautes. Les jeunes producteurs pensent qu’il ne sert à rien de lutter contre la consommation ou contre la liberté qu’offre internet. comme dans d’autres domaines, notamment la musique, ce sont les producteurs de films qui doivent cher- cher de nouveaux modèles économiques et s’adapter. La licence creative commons est, pour nicolás alcalá, l’avenir et le meilleur moyen d’embrasser le changement.

Ce projet, on l’a dit, a été l’un des premiers à tenter cette aventure de la libération du cinéma par internet.

Le documentaire  » Hard as Indie » rassemble de nombreux documents visuels rassemblés durant les six ans du développement du projet. Je vous invite à découvrir ce documentaire qui nous apprend beaucoup sur cette aventure humaine et artistique. Vous pouvez le voir directement et en intégralité en espagnol grâce à ce lien.

http://hardasindie.com/pelicula